General Elektriks - To be a stranger

Horaires
Jeudi 23 mars 2017 à 20 h 30
Durée : 1h30
Visuel
La voix gorgée de mélodies, les doigts qui virevoltent surles touches noires et blanches, les guiboles qui swinguent perpétuellement sous son clavier : General Elektriks is back.
LES INROCKUPTIBLES

Il joue du piano debout

Hervé Salters, alias General Elektriks, fera danser l’Archipel en cette fin du mois de mars ! Est-ce du funk, de la pop, de l’électro ou du hip hop ? C’est tout ça à la fois. Le quatrième album de General Elektriks s’intitule To be a stranger : c’est une exploration géographique et musicale. Installé dans les années 2000 à San Francisco puis établi à Berlin depuis maintenant trois ans, Hervé Salters s’est imprégné de toutes ces ambiances pour créer cette nouvelle pépite musicale, à la croisée des genres. Ce bouquet sonore, hybride et décalé, vogue donc sur la thématique du voyage. Le mix de sons produits par des machines des années 1970 construit un univers dansant très groovy. Le swing de l’artiste et son jeu de jambes, derrière ses synthés rétros, sont irrésistibles. La performance électronique et organique du groupe est un délice !

« J’aime être surpris par la musique, d’où ces morceaux à tiroirs que j’écris. Il n’est pas question de faire du vieux avec du vieux : j’utilise des claviers vintage, sur lesquels j’aime poser mes doigts, mais je ne vis pas dans le passé. Ma démarche, c’est d’emmener ces sons très loin de leur point de départ, dans des contextes inhabituels, ailleurs. »

HERVE SALTERS

 

 Clavinet et chant :  Hervé Salters
 Guitare et chœurs :  Éric Starczan
 Basse et claviers :  Jessie Chaton
 Batterie, chœurs et MPC :  Jordan Dalrymple
 Batterie et vibraphone :  Norbert Lucarain
Crédit photo : Tim Deussen

 

Production : W spectacle

 

Achat en ligne

  • Plein tarif : 21 €
  • Tarif réduit : 18 €
  • Abonnés : 17 €
  • 12-25 : 14 €
  • Moins de 12 ans : 7 €
  • Electro Pop.

On vous recommande aussi...

Retour à l'accueil